Bonne Année à tous !

À la recherche du meilleur café d’Amérique

L’Amérique latine, principale source de café au monde

On associe souvent le café au Brésil. Et pour cause, le pays domine très largement le classement des pays les plus gros producteurs à l'échelle internationale. D'ailleurs l'Amérique latine en général s'impose comme la zone géographique rassemblant le plus de caféiculteurs dans le monde, elle génère à elle seule près de 60 % de la production annuelle.

Cette production est répartie à travers de nombreux pays au nord, au centre et au sud du continent. En tête de classement, on retrouve également la Colombie, le Pérou et le Honduras, mais également le Guatemala, le Mexique et le Nicaragua.

C'est au 18e siècle que commence l'histoire du café en Amérique latine, lorsqu'il y est introduit via les Caraïbes. Peu de temps après la caféiculture se développe au Brésil d'abord et se diffuse par la suite dans d'autres pays.

Avec l'effondrement de l'Accord International sur le Café (AIC) en 1989, le marché mondial s’en voit bouleversé. Tandis que de nouvelles cultures ne cessent de voir le jour en Amérique latine, la production dans d'autres régions du monde s'affaiblit.

Aujourd’hui, le café d’Amérique du Sud est toujours autant valorisé à travers le monde pour ses multiples qualités. Si de nos jours bien d’autres facteurs entrent en jeu dans le choix du meilleur café d’Amérique du Sud comme la dimension humaine (commerce équitable) et la culture biologique, la qualité gustative – définie par la variété du café, la situation de la plantation, la fraicheur, le process et la torréfaction – en est encore le principal déterminant.

Café amérique latine

Le café du Guatemala

Le Guatemala est un pays d'Amérique centrale se reposant largement sur l'agriculture. Parmi ses divers produits exportés, le café en est le principal.

Au cours du 18e siècle, le Guatemala fait partie des premiers pays d'Amérique latine à importer le café à l'initiative des missionnaires espagnols. La caféiculture fut ensuite grandement développée par les Européens au 19e siècle pour devenir plus de 150 ans plus tard l'un des piliers de l'économie guatémaltèque.

On y trouve principalement des cultures de café arabica comme le très connu typica ou encore le grand cru maragogype, ainsi que le café bourbon, que nous proposons parmi nos cafés du moment. On retrouve également le très rare café pacamara au Guatemala – un hybride né du maragogype et du pacas, une mutation naturelle du bourbon –, particulièrement apprécié pour son gout exquis.

café guatemala

Le café du Guatemala présente généralement des notes florales, des saveurs chocolatées et épicées ou encore des arômes fruités comme le café pacamara cultivé dans la région frontalière du Huehuetenango comme nos grains de café bourbon du Guatemala.

Le café du Guatemala présente généralement des notes florales, des saveurs chocolatées et épicées ou encore des arômes fruités comme le café pacamara cultivé dans la région frontalière du Huehuetenango comme nos grains de café bourbon du Guatemala.

Le café du Nicaragua

Introduit au café en 1790, le Nicaragua vit croitre sa caféiculture dès 1825. La denrée dominait largement les exportations agricoles du pays d'Amérique centrale moins de 50 ans après. Le Nicaragua s'impose encore aujourd'hui comme un acteur majeur du café américain.

On y produit principalement du café arabica, même si une initiative gouvernementale lancée en 2017 encourageait la production de robusta pour faire face aux conditions climatiques changeantes défavorables à l'arabica, réputé plus fragile.

Néanmoins, le climat au Nicaragua varie grandement en fonction des régions. Ainsi le pays parvient encore aujourd'hui à produire plusieurs variétés d'arabica très appréciées de par le monde pour leur qualité. Des grandes exploitations aux associations de petits producteurs de café au Nicaragua cultivent le caturra, une mutation naturelle du bourbon, le catimor (né du timor et du caturra), le margogype, le macaturra (un hybride du margogype et du caturra), ou encore le catuai.

Parmi les meilleurs cafés nicaraguayens, nous choisissons un caturra issu de la ferme Beneficio Las Segovias dont la plantation est située entre 1300 et 1800 m d'altitude. Importés par Falcon Coffee, ces grains de café présentent un corps soyeux et des arômes de chocolat, mais aussi des notes de noisettes et de figue séchée.

Le café de Colombie

Si le café colombien se retrouve pratiquement toujours dans les sélections des meilleurs cafés d'Amérique du Sud, ce n'est pas un hasard ! Le pays se classe dans le top 3 des plus gros producteurs de cafés dans le monde.

Si le café y est introduit plus tardivement que dans d'autres territoires voisins, soit vers le milieu du 19e siècle, le pays ne tarda pas à se hisser au classement mondial des caféiculteurs.

En matière de café, outre sa qualité et sa capacité de production, la Colombie se démarque également par le nombre d'organisations équitables qui contribuent à son succès. Ces associations de petits producteurs et coopératives cultivent dans différentes régions du pays du café pajarito (aussi appelé café nationale), du café bourbon, du tabi (né du timor et du bourbon), du caturra ou encore du café colombia.

Parmi nos cafés du moment, plusieurs sont issues de cultures colombiennes à l'instar des caturra et castillo provenant de plusieurs fermes situées entre 1700 et 1800 m d'altitude dans les régions de Huila et Cauca du pays ; des cafés d'exception tantôt aux saveurs de fruit, tantôt aux notes gourmandes de granola, chocolat, miel et dattes.

Nous présentons également un café en grain de Colombie issu de plusieurs variétés – catuai rouge , typica, castillo et colombia – cultivées entre 1400 et 2000 m d'altitude, un café gourmand aux notes de noisettes, cacahouètes et caramel.